Composites

Guide rapide : amortisseurs rotatifs

Les amortisseurs rotatifs permettent des mouvements doux et contrôlés lors de l’ouverture et de la fermeture de différents appareils. Ces amortisseurs rotatifs peuvent être appliqués à une grande variété de machines comme des stations d’accueil pour ordinateur, des lecteurs CD, des imprimantes, des applications domestiques et bien plus encore. L’ouverture et la fermeture contrôlées des rotations à gauche, à droite et bilatérales d’un mécanisme apportent une grande valeur ajoutée.

Ces amortisseurs rotatifs améliorent la qualité d’une machine. Le fonctionnement de l’équipement est non seulement plus fiable mais également plus durable grâce à la protection offerte par les amortisseurs. Il semble indiqué d’installer ce type de technologie pour réduire les vibrations, les bruits et l’usure mécanique standard de la machine concernée.

Ces appareils sont fabriqués à partir de matériaux ABS, PC et POM. Grâce à la durabilité de ces matériaux, les indices d’inflammabilité des amortisseurs rotatifs sont comme suit : PC : 92V-2 ; POM : 94HB ; ABS : 94HB. Il faut également noter qu’ils tolèrent une température de 0° C à 50° C. Ces chiffres indiquent que les amortisseurs rotatifs peuvent être utilisés pour la majorité des mécanismes nécessitant une durée de vie plus longue et une plus grande résistance.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les amortisseurs rotatifs et comment les utiliser sur votre application, envoyez-nous un e-mail à ProvenProductivity@Bossard.com.

mars 09, 2018
Lire la suite

Intégrer des fixations dans des composites

Dans une époque où les économies de carburant sont une priorité, il faut concevoir des produits plus légers. Pour alléger les composants, beaucoup de fabricants éliminent les matériaux lourds (métaux) et passent aux composites. Ainsi, l’attention se tourne désormais vers des solutions d’assemblage pour ces composites. Chaque moi, des nouvelles fixations et de nouveaux adhésifs arrivent sur le marché pour répondre à ce besoin. Choisir le produit adapté à ses besoins peut être difficile, car le marché est vaste et le choix de matériaux infini. Une des méthodes les plus populaires pour ces matériaux est de les intégrer dans les composites pendant le moulage.

L’intégration des fixations dans les matériaux n’est pas une méthode nouvelle. Les fixations intégrées existent depuis 1907 et l’avènement de la bakélite. Les garnitures filetées faisaient partie des premières fixations intégrées et leur rôle était d’augmenter la force du filetage dans le matériau bakélite friable. Renforcer les zones d’assemblage d’un matériau moulable fut une étape décisive pour le développement du design.

Le leader actuel du marché pour les fixations intégrées est bigHead, qui propose des solutions sur mesure. bigHead a simplement pris une fixation filetée (intérieure ou extérieure) et l’a soudée sur une large bride avec des trous. Les trous de la bride aident à l’intégration du matériau de base et sécurisent la fixation. Les fixations bigHead peuvent être moulées par injection ou moulées en fibre de glace. La résine passe par les trous et assure la fixation sur le matériau de base. Le moulage rotatif permet également de fabriquer des produits bigHead ; leur nouveau design intègre un raccord de tuyau. Ce raccord est doté d’une bride qui peut être intégrée dans un moule rotatif et remplace ainsi la nécessité d’utiliser un raccord de type sandwich sur les réservoirs.

Impossible de citer l’ensemble des différents types de fixations intégrées pour les composites, mais il vise tous à renforcer le matériau de base en répartissant la charge. Les matériaux légers à charge concentrée / friables sont peu résistants, donc répartir la charge peut aider.

Vous avez besoin de fixations sûres et discrètes ? Pensez à utiliser des fixations intégrées dans vos produits. Obtenez de plus amples informations et contactez Bossard par e-mail à ProvenProductivity@bossard.com.


septembre 12, 2014
Lire la suite